Sabrina était assise sur le lit, un regard sulfureux dans les yeux. J’allais la baiser, baiser une shemale.  » Je vais te sucer la bite et te baiser le cul « , lui dis-je.  » Oui, je vais te faire la même chose. Maintenant, viens ici. Je veux sucer ta belle queue », dit-elle en se léchant les lèvres. Le ton lui-même me rend fou. Je m’approche et laisse pendre ma bite nue et dure devant elle. La transsexuelle la prend dans ses mains et la frotte entre ses paumes.

Je gémis et je m’enfonce dans ses paumes. La transsexuelle coquine suce le gland de ma bite et prend toute ma longueur dans sa bouche. Elle suce et caresse ma bite en même temps. Elle joue avec mes couilles pendant qu’elle s’excite. Je l’arrête puis je pousse son corps nu sur le lit. Je me penche, à genoux, et je frotte sa bite avec mes paumes. Je la presse et la frotte plus fort, satisfait par ses gémissements. Je pompe sa bite dans mes mains puis je me penche pour lécher le bout de sa bite. Je la lèche et je l’entends siffler. Je suce sa tête et je sens ses doigts s’agripper à ma tête.

Une main se faufile jusqu’à son sein et je presse la lourde masse. Je fais tourner ses tétons et je les pince légèrement. Pendant ce temps, je suce sa queue et je presse ses couilles. Je quitte sa queue avec un bruit sec et je lui donne une claque sur les seins. Elle me sourit et écarte davantage les jambes. Je suce plus fort sa queue et la masse. J’appuie sur ses couilles puis je lui pince le téton. Elle projette des cordes de sperme dans ma main lorsqu’elle jouit.

Elle se retourne ensuite et me présente ses fesses. Je la gifle violemment, puis j’attrape ses fesses et je les gifle à nouveau. Je prends du lubrifiant et j’enduis mes doigts. Je plonge trois doigts dans son trou du cul pour entendre son « Unnh ! » à mon intrusion. Je baise son anus, en faisant entrer et sortir mes doigts de son trou serré. Ensuite, je verse du lubrifiant dans le trou et j’enduis ma bite de lubrifiant.

Ma grosse bite pénètre dans son trou du cul et je sens la résistance de son sphincter. Je pousse plus loin, puis je passe devant son muscle épais. Je baise son cul, en entrant et en sortant de son corps. Je m’accroche à ses seins et je continue à lui baiser le cul. Le lit tremble sous l’effet de mes poussées et je l’entends gémir. Mon rythme s’accélère et je pousse alors que le sperme jaillit dans son corps serré.

Je me secoue et je tremble alors que je jouis et que je tombe sur elle. Faire l’amour avec une Shemale a été une expérience incroyable. En tant que pédé, je préfère tous les types de sexe pour satisfaire mes besoins sexuels. Je me souviens qu’elle m’a dit : « Je veux sucer ta belle queue ». Je n’oublierai jamais son ton et sa voix qui m’ont rendu fou.

Une trans veut me sucer la queue Préférence de la transsexuelle : masturbation prostate et striptease coquin
Endroit de préférence pour le sexe : sous la douche pour jeux de pisse